dimanche 26 février 2012

Ma Petite Tête

Bien des choses si passe depuis quelque temps. Dernièrement en lisant : Renart Léveillé a publié un nouveau billet : 'Huffington Post Québec, j’ai réalisé que moi je suis une machine à publicité.  Je m’explique et nous sommes plusieurs comme cela.  Je retweet les nouvelles d’actualités, de technologies, de mode à travers mon journal @Joa425 FASHION, AMOUREUX DE LA MODE et finalement de photographie.

Je me sers plus souvent qu’autrement des journaux, à travers Cyberpresse je dois avouer que j’aime ses journalistes leurs plumes et photographes quand elles ne viennent pas d’ailleurs bien entendu, par la suite TVA nouvelle par contre je déteste qu’il n’est pas le +1, puis Radio-Canada, enfin le journal Métro et pour le reste surtout question informatique ce sont mes abonnés, car l’informatique Québécoise est la traduction de l’information fournis par les Américains ou de l’Europe c’est toujours ce qui vient d’ailleurs rarement avons-nous une nouvelle technologique qui vient d’ici. Par la suite je m’occupe de mes abonnés anglophones. En ce qui concerne ses derniers je n’ai rien à redire.



Par contre les journaux plus tôt les journalistes (que je retweet à tous les jours depuis près de deux ans, comme je l’ai mentionné avant-hier dans http://vie-de-tous-les-jours.blogspot.com/, grâce à la publicité que nous leurs donnons, car nos abonnés les retweets à leurs abonnés et ainsi de suite, rémunérés ou non cela ne change rien pour nous, nous leurs donnons toujours la même publicité, jour après jour je pense à @SuzanneMartel @Sylviebanville pour ne nommé qu’elles et pourquoi parce que les nouvelles nous intéresent.  Mais s’est journalistes payés comment sont-ils?  Versus les non rémunérés?  Qui peut me décrire la différence de leurs comportements face à une personne qui leurs fait de la publicité gratuite comme nous pouvons le faire? Ma réponse rien, nul, none, même pas un remerciement une fois l’an.

J’aime les nouvelles que dis-je j’adore le domaine, si j’avais eu la chance de pouvoir me refaire une carrière, j’aurais probablement opté dans ce domaine.  Que dire de la Politique nous passons des heures sur ce sujet moi et mon garçon.  Bon la mode je ne vieillie pas je rajeunie je la trouve de plus en plus belle, jusqu’à,  ma petite fille qui s’en mêle avec une parade de mode.  Je reviens à mon sujet de publicité,  Le Globe à son opinion sur 'Huffington Post Québec  mais cela ne veut pas dire que les sujets ne seront pas intéressants ou voir même les personnes.  Cela me rappelle Québécor et le journal que les employés avaient partis durant la grève, un combat à ne plus finir aujourd’hui quand est-il de ce combat?  Si les gens acceptent d’écrire pour ce journal c’est leurs choix et si en plus ils sont intéressants, je ne vois pas pourquoi je ne leurs donnerais pas la même publicité que n’importe quel autre journal, ou blogue que je trouve intéressant, pour moi cela ne change en rien mon salaire, je n’en reçois aucun même pas un merci à l’occasion alors. Que ce soit en Anglais, Français d’ici ou d’ailleurs, le contenu est ce qui prime, nous ne sommes pas à débattre notre langue ou notre Province.  J’ai des abonnés de partout et si les articles peuvent les intéressés je vais agir en conséquence.  Un blogue qui est intéressant je  le recommande,  Pour faire connaitre une Ville, une Province, un Pays et mieux encore une personne rien de telle qu’un tweet.

Pour moi je ne fais pas de différence entre les journaux, le premier qui sort l’article sur le sujet et/ou la qualité de l’article.  Tout comme en politique je tweet pratiquement tout, pour ne pas avoir de partit pris, sauf, au moment où moi je voterai seule dans mon coin.  Exception fait pour Mme Marois jamais je voterai pour cette Dame.  Avant de gérer un Pays il faut gérer son monde, cela elle a démontré clairement, qu’elle en est incapable, ce n’est pas d’être en contrôle 5 mois sur un mandat de !!!! Qui démontre malheureusement qu’elle est en plein contrôle d’une équipe capable de travailler ensemble dans un but commun.  Avec son histoire, de faire voter les enfants de 16 ans, en ce qui me concerne elle a mis la cerise sur mon Sunday. Elle a tout perdue depuis longtemps même le PQ dans le Québec, je pense que nous sommes passés à autre chose grâce à cette dame.  Ce n’est pas parce que nous ne sommes pas prêts pour une femme au pouvoir.  Nous ne sommes pas prêts avec CETTE FEMME au pouvoir.  Il y a une grande différence, dans les propos d’aujourd’hui et ceux où elle a pris le mandat, elle avait mis la Souveraineté de côté mais ce n’est pas du tout ce qu’elle fait à présent.  Bon je suis partie sur la politique encore une fois. Revenons à la publicité.

Finalement si des gens comme moi ont des blogues avec lesquels ils ne font pas d’argent et en surplus font de la publicité pour d’autres, leurs permettant d’agrandir leurs amis, cercles, abonnés ainsi je pense qu’ils peuvent se permettre de le faire avec tout ce qui est intéressant peu importe le choix de l’article.

Je veux profiter de ce texte pour vous remercier tous et toutes, de votre fidélité à venir me lire.



Tous droits réservés